J’aime lire Max | J'aime lire | J'aime lire Store | Je bouquine | Okapi

À l’assaut du ciel : la légende de l’Aéropostale

Vendredi 13 juin 1930, un avion décolle de Santiago du Chili en Amérique du Sud. Il s’agit du Potez 25 d’Henri Guillaumet, un aviateur de l’Aéropostale. Il est 8 heures du matin et la météo s’annonce très mauvaise. L’avion se pose en catastrophe en pleine montagne… Mais Guillaumet ne s’avoue pas vaincu.

 

Assaut_Ciel.jpg

 

 

Clique sur "lire la suite" pour en savoir plus sur ce livre.

Sais-tu quel était le point commun entre ces trois hommes : Henri Guillaumet, Jean Mermoz et Antoine de Saint-Exupéry (l’écrivain qui a écrit le livre « Le Petit Prince ») ? Ils étaient tous les trois pilotes de l’Aéropostale et amis.
L’Aéropostale est une compagnie qui livrait le courrier en avion à travers le monde. À l’époque, chaque livraison était un petit exploit. Certaines fois, selon les zones survolées et la durée du vol, il s’agissait même d’une prouesse hors du commun.
Dans ce livre, l’auteur Philippe Nessmann, raconte ce qu’était le métier de ces hommes. Pour cela, il a choisi d’insister sur un évènement de la vie de Guillaumet : un atterrissage forcé dans les Andes (des montagnes d’Amérique du Sud). L’avion s’était alors complètement retourné. Impossible de repartir. La mort semblait bien avoir donné rendez-vous à Guillaumet…
Ce récit historique ne te raconte pas uniquement cet épisode. Le texte est rythmé par les témoignages imaginaires ou romancés des amis et proches de Guillaumet (son frère André, ses amis Mermoz et Saint-Exupéry, son chef Didier Daurat et son épouse Noëlle).
L’auteur nous raconte la naissance de la passion de Guillaumet pour le pilotage, ses années de formation, ses exploits en vol, l’histoire de l’Aéropostale…. Et puis bien sûr cet accident dans les Andes. C’est tout simplement captivant.
 
Regarde bien ces deux couvertures de romans Tu ne trouves pas qu’elles se ressemblent ?
 
Dessinateur_Ehretsmann.jpg

 
C’est normal, et ce n’est pas seulement à cause des casques ! Non, il s’agit tout simplement du même illustrateur : Thomas Ehretsmann. Il a dessiné les deux couvertures ; l’autre est celle du tome 1 de Méto, d’Yves Grevet (dont on t’a parlé dans les Zactus de juin dernier). Thomas Ehretsmann aime beaucoup travailler les ombres et les regards.
 
À l’assaut du ciel, par Philippe Nessmann, éd. Flammarion, 10 €.
 
Méto, Tome 1 : La maison, par Yves Grevet, éd. Syros, 14,90 €.
 
Par Laure-Elisabeth
COMMENTAIRES
  1. alex dit:

    c’est koi la fin il fini comment guillaumer?

  2. emma dit:

    j’ai lu ce livre et je l’ai trouvé vraiment bien, cette histoire qui est vraie est pleine d’action ! mdr

  3. aline dit:

    merci vous m’avez sauvez du zéro en français !
    tu sais, nous, si on peut rendre service !

  4. alex dit:

    ça a l’air bien car c’est une avnture et je pense qu’il y a un peu d’action et puis j’aime bien les avions même si je ne voudrais pas monter dedans!!
    gros bisous à la rédac’ et à mes amis du collège Daubigny!!!

POSTER UN COMMENTAIRE

Tous les commentaires sont préalablement modérés avant d'être affichés sur le blog.

Merci d'éviter le langage texto dans vos commentaires : notre traducteur est parti en vacances...

: